Cloze.com : un outil (presque) parfait pour organiser sa recherche d’emploi

Chaque chercheur d’emploi est tôt ou tard confronté au problème de son organisation personnelle et au difficile choix du bon outil pour l’assister. La multiplication des canaux d’échange avec les contacts réseau et les employeurs potentiels rend vite le suivi compliqué. Le temps perdu à retrouver une information mal classée, les risques d’erreurs de personnes ou d’oublis de rendez-vous se multiplient et peuvent se révéler très pénalisants. Article de Xavier Rossignol, Candidat Emploi Nouvelle Donne : rossignol.xavier@orange.fr


Comme beaucoup, j’ai commencé avec des fichiers excel, qui se sont vite multipliés. Personnes à contacter, personnes contactée, plan et suivi d’actions, pistes en cours. C’est vite devenu ingérable.

Pour passer dans la catégorie « professionnelle », il vaut mieux utiliser des outils plus adaptés. Jobfinder est le principal et a la grand avantage d’être fait spécifiquement pour les chercheurs d’emploi.

J’ai cependant trouvé une alternative intéressante, qui présente quelques avantages complémentaires, même s’il s’agit en réalité d’un outil CRM (Gestion de la relation client), que j’ai détourné pour en faire un outil de recherche d’emploi. Je n’ai pas testé Jobfinder à fond, mais voici tout de même une comparaison synthétique des deux solutions.

Coût (et oui, ça compte quand on cherche un job) : 120€/an pour Jobfinder, 147€ pour Cloze.

Interface : plus conviviale et intuitive chez Jobfinder, qui est en français. Cloze, en anglais uniquement, se prend cependant rapidement en main.

Accessibilité : Jobfinder est disponible uniquement via un navigateur internet. Cloze dispose d’une version en ligne et d’une appli, très bien faite, disponible sur iOS et Android. Les modifications faite d’un côté sont automatiquement synchronisées de l’autre. C’est très pratique et ça permet d’avoir tout disponible sur le smartphone, quand on capte.


Fonctionnalités : les + et les - de Jobfinder

Dédié à la recherche d’emploi, Jobfinder propose un blog, des conseils, des infos, des méthodes, des modèles de courrier tout un tas de trucs et astuces bien utiles, que l’on ne retrouve pas sur Cloze, dont ce n’est pas la vocation.

Parmi les fonctionnalités principales de Jobfinder, deux particulièrement font défaut chez Cloze, même si ça n’est pas rédhibitoire :

· Le suivi des pistes en cours et des annonces

· La gestion documentaire intégrée, qui permet de stocker des fichiers liés à la recherche. Mais on verra que Cloze permet de se connecter à plusieurs services de stockage en ligne.

Principal inconvénient de Jobfinder à mon sens : le chargement des données (contacts, pistes, annonces, rendez-vous, actions) se fait par saisie manuelle et individuelle, ce qui est fastidieux. Pas ou peu de possibilités de charger des données en masse à partir d’un fichier. Pas de fonctionnalités d’import ni export de données. Donc les données que vous aurez mises dans l’outil sont et resteront chez Jobfinder.

Autre limite de l’outil : les champs à renseigner pour les différents types d’information sont pré-paramétrés, peu nombreux et ils ne sont pas « customizables ».



Fonctionnalités : les + de Cloze

Les avantages de Cloze sont nombreux, et je n’ai pas testé toutes les fonctionnalités. Concentrons-nous sur les principales.

Messagerie

Une des premières choses à faire est de déclarer son ou ses comptes de messagerie (mail) dans Cloze. L’outil charge alors tous les messages envoyés ou reçus au fil de l’eau, peut servir d’outil de messagerie et surtout, exploite les données des mails pour enrichir la bases de contacts (suivi des fichiers échangés, enrichissement des coordonnées en utilisant les signatures des mails, etc.).

Gestion des contacts

La base de contact peut être alimentée à partir de plusieurs sources, ce qui permet de regrouper tous les contacts dans une seule base :

· A partir du répertoire du smartphone (iOS ou Android), en 2 clics dans l’appli chargée sur le téléphone ;

· A partir d’un fichier csv, par une procédure d’import simple ;

· A partir de Linkedin, en exportant de Linkedin ses contacts et en les important sous fichier csv.

Il existe ensuite de nombreuses possibilités pour qualifier les contacts, à l’aide de champs « customizables », les regrouper par catégories et sous-catégories, gérer des listes de diffusion, d’associer des mémos ou des événements (rendez-vous, appel, tâche) à ces contacts, de paramétrer des rappels par catégorie de contact, etc.

A chaque contact est associé plusieurs pavés :

· Timeline : historique des interactions avec le contact et des modifications de sa fiche

· Social : historique de ses posts sur différents réseaux sociaux, auxquels Cloze se connecte plus ou moins automatiquement

· Files : fichiers échangés par mail avec le contact. Précieux par exemple pour retrouver rapidement quelle version de CV on lui a envoyé…

· To do : actions (saisies manuellement) à faire en lien avec ce contact.

· Relationship : catégories et listes auxquelles on a rattaché ce contact, ainsi que différentes informations paramétrables

· Contact info : coordonnées

· Et un champ de texte libre pour noter et conserver toutes les informations importantes qu’on ne sait pas où mettre.

Sociétés

La vue Sociétés regroupe par entreprise tous les contacts de cette entreprise et les inter-actions avec eux. Alimenté automatiquement dès lors que le nom de l’entreprise a été renseigné dans la fiche du contact (automatique si le contact est chargé à partir de Linkedin).

Agenda

Vue consolidée par échéance des tâches ou rappels à venir.

67 vues

Posts récents

Voir tout

Plan du site :

Accueil 

Notre Association / Notre équipe / Notre méthode/

Vos témoignages / Vos questions /

Espace membres 

Nous rejoindre

Le Blog

Notre politique de confidentialité

Suivez nous : 

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon