top of page

Les cabinets de recrutement : comment en faire des alliés dans sa recherche d'emploi

Dernière mise à jour : 8 févr. 2023





20% des embauches passent aujourd'hui par des cabinets de recrutement et dans 9 cas sur 10, il s'agit de prestations de recherche de profils de candidats puis de tri parmi les candidatures reçues. Pour les candidats ou personnes en poste, ils représentent donc un allié de poids pour gérer leur carrière. A condition toutefois de bien comprendre comment fonctionnent ces cabinets, de respecter certaines règles et ... de ne pas faire peser toute leur recherche sur eux !


Leur métier : présenter des candidats à leur client... et donc les identifier en amont !

Pour présenter des talents à un client, le consultant doit en amont faire du "sourcing" ce qui veut dire pour un cabinet de recrutement, publier des annonces et utiliser des "jobboards". Pour le "chasseur de tête", qui est positionné davantage sur des emplois de dirigeants, cela veut dire être en veille permanente, contacter directement les personnes et se constituer un "vivier" de candidats potentiels, triés sur le volet. Et, bonne nouvelle pour les cadres sans emploi, les cabinets ne seraient plus de 58% en 2022 (vs 46% en 2018) à ne plus accorder d’importance à ce critère.

Pour se faire repérer des cabinets, un cadre sans emploi doit soigner son "personal branding", se rendre visible sur les réseaux comme Linkedin, avec un profil complet et précis (et les bons mots clés), développer son réseau et obtenir des recommandations ... Il peut aussi écrire directement aux consultants et aux cabinets qui comptent dans son secteur. Le journal Les Echos publie d'ailleurs chaque année une liste complète et informée.


Comprenez pourquoi un cabinet accepte de vous rencontrer ou vous appelle

La rencontre avec un consultant ou un chasseur de tête n'est en effet jamais fortuite ni gratuite ! Que ce soit vous qui ayez sollicité le rendez-vous ou que ce soit le consultant lui-même qui vous contacte ...il aura une idée en tête en vous recevant.

- S'il débute dans le métier, il souhaitera que vous lui parliez des entreprises ou des personnes pour lesquelles vous avez travaillé. Car il aura besoin d'enrichir sa base de donnée clients et de connaître son marché !

- Il peut être intéressé par une entreprise ou un secteur pour laquelle vous avez travaillé et qu'il souhaite approcher : il va alors se servir de vous pour recontacter cette personne !

- Ou, plus intéressant pour vous, il a repéré vos compétences et pense qu'il pourrait vous positionner chez un client ou alimenter son fichier pour une recherche à venir. Il veut donc en savoir davantage sur vous.


Vous recherchez un emploi? Alors établissez une relation de confiance - Arrivez au rendez-vous avec un projet professionnel bien construit, et soyez capable d'expliquer qui vous êtes et ce que vous recherchez : le type de structure, la politique d’entreprise, le poste ou encore le salaire. Soyez au clair sur vos atouts : de cette manière, le consultant pourra vous proposer des opportunités.

- Soyez transparent sur votre parcours, sans omettre des années de creux dans votre CV, et évitez de broder autour de vos compétences.


Posez des questions

Qu'il ait un poste précis à vous proposer ou pas, n'hésitez pas à lui poser des questions sur les compétences ou les expériences qui l'intéresse. Sur les raisons pour lesquelles il a répondu à votre demande ou pourquoi il a demandé à vous voir. Que dit-il sur votre CV? Quels conseils peut-il vous donner ? Quelle suite donnera-t'il à votre rendez-vous / candidature ? "Quand puis-je vous rappeller?"


Entretenez la relation sur le long terme

Après le rendez-vous, honorez les entretiens qu’il parviendra à vous décrocher et entretenez la relation en donnant de vos nouvelles. Et même si vous retrouvez un job intéressant, continuez à échanger de temps en temps avec le consultant ou le chasseur sur votre situation voire vos projets, tout en veillant à la confidentialité vis à vis de votre employeur !


Mais ne vous reposez pas entièrement sur eux

En parallèle de vos échanges avec un consultant, continuez à regarder le marché de l’emploi, soyez attentifs aux annonces et aux opportunités, utilisez votre réseau et approchez des entreprises... Montrez que vous êtes réellement investi dans votre projet et conscient du rôle d'un consultant ou chasseur de tête... qui ne constitue pas une solution miracle dans la recherche d’emploi !


Article rédigé par des audits d'Emploi Nouvelle Donne.

Lire aussi : l'étude de l'APEC sur les pratiques de recrutement 2022

Les Echos : Ces 250 cabinets de recrutement...




Comments


bottom of page